Conseils pour faire de la peinture avec son enfant

car c'est souvent plus compliqué qu'il n'y parait...

L'art plastique est un moyen d'expression indispensable au développement de la créativité de l'enfant.
La peinture est pour lui une découverte exceptionnelle. Il est très important de la lui laisser découvrir comme il le souhaite : avec ses doigts, un pinceau, une éponge, un chiffon ou tout autre outil qui laisse des traces.
Certains n'aiment pas le contact de la matière sur leur main, et préféreront certainement le pinceau; d'autres adorent "patouiller", libre à chacun d'expérimenter à sa façon.
 
La peinture est un moyen très intéressant de communiquer et d'expérimenter de nouvelles sensations, de se sentir libre en exprimant ses émotions.
 
 
Voici quelques conseils très généraux, qui pourront vous guider et éviter quelques petites maladresses :
 
- Faites avec votre enfant mais pas à sa place. Guidez le mais laissez le libre de ses choix de couleurs et d'outils.
- Laissez le exprimer ce qu'il souhaite, goûter au plaisir de jouer avec les couleurs et les matières sur sa feuille. Même les plus grands, jouent parfois à faire ce que nous appelons du gribouillage.
- N’attendez de lui et ne lui demandez pas de résultat précis. L'important est le plaisir qu'il va éprouver : plaisir de faire, d'expérimenter, d'imaginer, de dire ce qu'il ressent.
- Encouragez le et mettez le en valeur. N'essayez pas à tous prix de deviner ce qu'il dessine, vous pourriez vous trouver bête et le vexer en prenant un dinosaure pour une salade...
 
Quoi qu'il en soit, il est très important de bien se préparer et s'organiser avant de faire de la peinture pour être disponible et à l'écoute de votre enfant.


Voici quelques trucs et astuces pour bien préparer le terrain :

1. Prévoir tout le matériel nécessaire

- Des feuilles les plus grandes possibles ou tout autre support (carton)
- Nappes jetables, vieilles toiles cirées, vieux cartons pour protéger le sol et le plan de travail - Des pinceaux, éponges, bouchons, vieilles brosse à dents....
- Des godets, ou des assiettes pour mettre la peinture (les assiettes en cartons sont à éviter car trop légères et parfois volantes...)
- De la peinture (lire plus loin pour plus de détails sur le choix de la peinture).

2. Etre disponible

Quel que soit l'âge de l’enfant, il vaut mieux ne pas prévoir de faire autre chose en même temps. Il faut régulièrement changer l’eau du pot, être prêt à intervenir en cas d'inondation, ajouter de la peinture, discuter, favoriser l'échange et la discussion…
 
Pour ne pas arrêter l'enfant trop brutalement, prévoyez un créneau horaire large et calme (sans téléphone !)
Préparez doucement votre enfant à arrêter la peinture quand vous le déciderez.

3. Gérer l'activité avec attention

Utilisez des nappes en papier ou en rouleau, ou une vieille toile cirée, du carton pour le sol. N'oubliez pas de vous protéger vous aussi !
Enfilez un tablier ou un vieux tee-shirt de papa ou maman à votre enfant. Si la température le permet, n'hésitez pas à le mettre directement en couche. Il sera plus plus libre de ses mouvements.
Et après la peinture, direction le bain ou la douche.
Ne laissez pas de grande quantité de peinture à doigts sur la table. Cela évite les accidents en tous genres et le gaspillage. Préparez de petites quantités de peintures et redonnez en selon le besoin. N'oubliez pas que les petits se lassent vite !
Préparez d’avance des petits chiffons pour s'essuyer en cours d'activité.
Certains enfants demandent à se laver les mains régulièrement en cours d'activité, prévoyez une petite bassine ou un saladier avec un peu d’eau savonneuse. Laissez-le jouer dans l’eau à sa guise pendant que vous lui lavez les mains. Enlevez-lui le récipient une fois le nettoyage terminé.

Astuce : Quelques gouttes de savon à vaisselle ajoutées à la peinture facilitent le nettoyage quand la partie est finie.

Alternative : Peindre dans la baignoire ou dans la douche (attention aux joints...selon la peinture utilisée)
Lorsque votre enfant peint dans la baignoire, vous pouvez le mettre en couche ou en culotte. Accrochez le papier à peindre avec du scotch sur la paroi carrelée au dessus de la baignoire ou dans la baignoire, en fonction de la taille de sa taille.

A partir de quel âge ?

La peinture aux doigts ou à la patouille dès le plus jeune âge !

9-12 mois

Certains proposent la peinture aux enfants dès 9 à 12 mois.
Nous trouvons personnellement que c'est un peu tôt... et qu'ils auront tout le temps de découvrir les joies du barbouillage un peu plus tard de façon plus naturelle.

Pour ceux qui souhaiterait tout de même tente  l'expérience, il est important d'avoir bien à l'esprit qu'un enfant de cet âge va dans la plupart des cas manipuler la texture pour s'en mettre sur les deux mains, voir les bras... mais aussi porter ses mains à la bouche (pleine de peinture...)
Sachez le et tenez compte de cet élément pour le choix de la peinture !

Le plus simple est de le faire peindre avec les doigts. Montrez-lui l’exemple en trempant vos doigts… il aura vite envie de vous imiter.

Les enfants de cet âge sont en plein stade de l'oralité (ils goûtent et mettent tout à la bouche), nous vous conseillons donc pour éviter l'interdit et le stress forcément vécu par l'adulte dès que l'enfant approche de près ou de loin la peinture de son visage, de choisir d'autres alternatives à la peinture vendue dans le commerce :
- L’eau : utilisée sur une surface foncée, sur un miroir, elle laisse des traces et peut donc être utilisée comme une peinture aux doigts sans aucun souci de toxicité. Sécurité garantie !
- Enfin, laissez de temps en temps votre enfant toucher sa nourriture : il prend plaisir à expérimenter une texture ou simplement à laisser courir son petit doigt pour laisser des traces dans sa purée de légumes, sa compote et son yaourt.
Rassurez-vous, ce ne sont pas de mauvaises habitudes, car il aura rapidement très envie de faire comme les grands et d'utiliser comme eux une fourchette et une cuillère dès que son développement moteur et sa maturité lui permettront de le faire.
En le laissant jouer avec un peu de yaourt sur la table ou sa serviette, vous lui laissez la possibilité de goûter au plaisir de sa première peinture certes pas très académique mais le principe de base reste le même.
Du yaourt pour le blanc, du chocolat pour le marron, de la purée de haricot pour le vert et de la compote de pomme et de fraise pour le rouge !
 
Ne l'oublions pas, l'objectif premier de la peinture à cet âge est surtout de ressentir et de prendre plaisir !
 
 
Pour ceux qui pense qu'il n'est pas bon de jouer avec la nourriture même quand on est bébé, il existe d'autres solutions :
 
Voici deux recettes de peinture maison à base de colorants alimentaires.
 
+ La première se réalise sans cuisson :
 
Mélanger farine et sel en quantité presque égale (mettre un peu plus de farine). Ajouter de l'eau jusqu'à avoir la consistance voulue.
Verser dans différents petits récipients et ajouter quelques gouttes de colorant alimentaire.
Le tour est joué.

 
+ 2ème recette, un peu plus compliquée car nécessite un peu de cuisson :
 
Mélanger 1 verre de maizena à 4 verres d'eau dans une casserole, avec 6 cuillères à soupe de sucre.
Faire chauffer jusqu'à ce que ça épaississe.
 Rajouter du colorant.
 Laisser refroidir et testez la peinture.
 
+ La pâte à patouille (mélange d'eau et de maizena) peut aussi être réalisé facilement et très étrange à découvrir (gluante, fluide, solide à la fois)
+ Le jelly (que vous trouverez en grande surface) est aussi une super alternative pour les enfants qui aiment patouiller et toucher la matière.

1-2 ans

Il est trop tôt pour lui proposer systématiquement l'usage du pinceau.
Laissez lui découvrir la peinture comme il le sent mais soyez à son écoute et guidez le.
Commencez par lui proposer une seule couleur primaire. Faites lui progressivement découvrir d'autres couleurs pour qu'il puisse les mélanger et les regarder prendre d’autres nuances. Faites le participer et parler des sensations que procure la peinture sur ses doigts. Incitez-le à décrire ce qu'il fait et ce qu'il ressent.
S'il n'est pas à l'aise avec ses doigts, ne le forcez pas, certains enfants détestent avoir les mains "sales". Proposez lui une éponge, un pinceau, un chiffon, un bouchon, une pomme de terre, une brosse à dent.
Afin de prolonger ce moment de découverte (parfois très court comparé à toute la préparation qu'il nécessite), n'hésitez pas à lui proposer, différentes façons de peindre au cours de l’activité. Evitez au maximum la monotonie.
 
Nommez devant lui les couleurs.

2-3 ans

Les recettes et peintures évoquées plus haut sont toujours utilisables plus grands mais vous pouvez aussi utiliser des peintures à l'eau prêtes à l'emploi et non toxiques.

Nous vous proposons une Peinture à doigts livrée 4 en pots permettant de réaliser toutes les couleurs de l'arc en ciel :

Odoo CMS - une grande photo

Peinture aux doigts

Mélange facile, séchage rapide, bonne adhérence, bonne couverture et couleur brillante.

VOIR CET ARTICLE

Cette peinture de qualité se mélange et sèche rapidement.
Elle peut s'appliquer au pinceau ou à l’éponge sur des supports variés comme le papier ou le carton mais aussi la pierre ou le verre.
Cette peinture est lavable à l’eau savonneuse. Les tâches éventuelles peuvent être lavées à l'eau tiède et au savon.

Ce produit a reçu la mention très bien d'Oko Test (magazine Allemand de consommateurs), ainsi que le label Spiel gut (géré par des spécialistes bénévoles ayant pour but d'évaluer les qualités pédagogiques, écologiques, éthiques et les normes de sécurité des jouets en toute objectivité).

Vous pouvez aussi lui faire expérimenter de nouvelles techniques de peinture : montrer lui la peinture qui coule, éclaboussée, la symétrie, la peinture à la bruine.
Profitez de cette activité pour jouer avec les nombres et les couleurs.
Introduisez petit à petit la notion d'hygiène et montrez lui comment bien se laver les mains.
Aidez le à être de plus en plus précis dans ses gestes : élaboration du point, toc toc toc, du trait....
Ne pas oublier de varier les supports :  cartons, galets, écorces, feuilles d'arbres...
 
Et enfin, si vous êtes joueur, vous pouvez vous improviser magicien !
Vive la magie des couleurs. En ajoutant du bleu à du jaune, abracadabra, voilà du vert !



Et pour changer de la peinture ou pour ceux qui n'aiment pas barbouiller... il y a aussi la pâte à modeler !


Odoo CMS - une grande photo

 

Pâte à modeler en cire d'abeilles et teintée avec des colorants naturels

Voir ce produit

Recette de la peinture gonflante par le blogCouches et rouge à lèvres